www.national-hebdo.net

Accueil > Politique > CE N’EST PAS LA FAUTE A « PAS DE CHANCE » !

CE N’EST PAS LA FAUTE A « PAS DE CHANCE » !

samedi 16 juillet 2016

Le 14 juillet 2016, sur les Champs-Élysées, l’armée française fait une démonstration époustouflante de tenue, de force, et de discipline.
Pas une faute, donc pas un reproche à faire…. La professionnalisation des armées, si elle a été fatale au Service Militaire obligatoire (qu’il aurait fallu immédiatement remplacer par la mise en place d’une “garde nationale”) a été, réussie.

Le soir même, à Nice, lors de festivités familiales nocturnes, un assassin, au volant d’un poids lourd… fonce dans la foule… fait plus de 80 morts et des dizaines de blessés, dont de nombreux enfants.

Immédiatement, tous les médias, radios et télévisions, remettent en marche la machine à fabriquer des idiots… selon les directives mondialistes… d’abrutissement des peuples… pour préparer leur disparition.

Pourtant, ce qui arrive n’est pas le fait de “Pas de chance”.
La situation actuelle de la France… de l’Occident… et même du monde… a été voulue… fabriquée et imposée… par les maffias mondialistes… dont les dirigeants non élus… se cooptent entre eux… et ont pris en main le destin des peuples et des nations… sachant, eux… exactement où ils veulent aller… Un gouvernement mondial aux mains des banquiers.

Dans son discours… le matin de l’attentat criminel… M. Hollande, Président de la République française, déclarait qu’il se situait dans la droite ligne du Front Populaire.

Ce monsieur, qui a tous les culots, oublie que ce n’est pas le maréchal Pétain qui a perdu la guerre de 1940, mais ses prédécesseurs de gauche.
A l’époque, ces messieurs traitaient les officiers de “Gueules de vaches”... abaissaient drastiquement les budgets de l’armée… créaient un climat antimilitariste dans le pays.
Par la suite, les communistes organisèrent le sabotage du matériel de guerre dans les usines…. pour finir par l’appel à la collaboration lors de l’entrée des Allemands dans Paris pour complaire à Staline.

En 2016, se situer dans la continuité politique du “Front Populaire” c’est donc…

 Se déclarer “Charlie”, ce torchon qui nie toutes les valeurs patriotiques et nationales pour lesquelles on appelle nos soldats à mourir.
 Admettre que le Ministre de l’Intérieur dise… « qu’il n’est pas interdit de prêcher le djihad » (Sic).
 Ne rien trouver d’anormal quand la majorité de la gauche et une partie de la soi-disant droite… désirent que l’on accueille de plus en plus de réfugiés… devenus des migrants... dans notre pays financièrement exsangue, avec une dette de plusieurs milliards d’euros.

Et… encore mieux… aux cris de « Pas d’amalgame »…

 Ecouter sans broncher de très hauts responsables PS… déclarer… l’Islam est compatible avec la République… chose que n’est pas le catholicisme ! (Sic).

Faut-il rappeler aussi à ces messieurs que :

 tous les attentats mortels qui ont eu lieu en France ces dernières années… sont le fait de Français… de papier, mais pas de cœur !

 Qu’il est quand même incroyable… qu’hier, tous ces gens venus d’ailleurs aimaient la France, et que dans l’armée ils n’ont jamais trahi… parce que les officiers français réussirent… ce que les fonctionnaires marxistes n’ont jamais réalisé, ni même envisagé.

Alors messieurs nos “dirigeants”, ce que vous avez à faire de mieux aujourd’hui pour rattraper votre chapelet “de déclarations honteuses et criminelles… c’est… avant de partir… de fermer rapidement les frontières et d’apprendre aux enfants de France à aimer leur patrie, alors que, sur ordre de vos différents ministres, l’Education “dite nationale”… votre armée rouge de l’enseignement… ne leur apprend qu’à la détester.

Certes vos prédécesseurs avaient ouvert la voie de la décadence et mis le pays au bord du gouffre… mais grâce à vous… il fait un grand pas en avant !

Roger HOLEINDRE
Président du Cercle National des Combattants