www.national-hebdo.net

Accueil > France > « On m’a tiré dessus mais je ne suis pas mort »

« On m’a tiré dessus mais je ne suis pas mort »

mardi 24 février 2009

Démis de son poste d’enseignant au Collège interarmées de défense à la suite d’une campagne de diabolisation orchestrée par les milieux atlantistes favorables à la réintégration de la France dans le commandement de l’Otan, le géopoliticien Aymeric Chauprade ne baisse pas les bras. Un Comité de soutien vient d’être crée autour du dissident et dispose d’un site (http://aymeric-chauprade.hautefort.com/) pour éclairer l’opinion sur cette affaire que les médias aux ordres ont délibérément passée sous silence.