www.national-hebdo.net

Accueil > France > A STRASBOURG, ON NE VEUT PAS METTRE SON DRAPEAU DANS SA POCHE

Sur la marmite…

A STRASBOURG, ON NE VEUT PAS METTRE SON DRAPEAU DANS SA POCHE

mardi 24 mars 2009, par Emmanuel Cazenac

Devant l’ampleur prise par la polémique, la préfecture du Bas-Rhin a déclaré dans un communiqué, qu’elle n’avait « absolument pas donné de consignes aux policiers pour le retrait » des bannières aux fenêtres de particuliers.

Pourtant ces derniers jours, la police a obligé plusieurs Strasbourgeois à retirer de leurs balcons le drapeau de la paix aux couleurs arc-en-ciel avec la mention « No to Nato » (Non à l’Otan), alors que les mesures de sécurité avant le sommet de l’Otan, transforme, petit à petit, la ville en camp retranché.

Si ce n’est pas la préfecture. Serait-il possible que l’ordre vienne de plus haut, on voit mal en effet, la police prendre ce genre d’initiative de son propre chef !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.