www.national-hebdo.net

Accueil > Politique > CANTONALES : L’ABSTENTION EN TOILE DE FOND

CANTONALES : L’ABSTENTION EN TOILE DE FOND

dimanche 20 mars 2011, par Pierre Picace

Lors des dernières élections cantonales en 2004, l’abstention s’était élevée à 36,09%. Le scrutin d’aujourd’hui devrait être marqué, selon les observateurs politiques, par un nouveau taux record (Entre 50% dans les cantons ruraux et 65% dans les zones urbaines.).

A treize mois des élections présidentielles ces élections locales représentent néanmoins un test pour les états-majors politiques.

Le PS qui dirige 58 départements sur cent a pour ambition de passer la barre des 60 et l’UMP et ses alliées de limiter la « casse » après des régionales déjà désastreuses pour les candidats de la majorité.

Tous les regards se porteront également sur les scores du Front national et sa capacité à se maintenir au second tour. Le parti de Marine Le Pen qui se présente dans 75% des 2000 cantons renouvelables espère pouvoir se maintenir dans 200 d’entre eux au détriment de l’UMP.

Même s’il est peu probable que la « vague bleu Marine » se traduise par un « tsunami » dans les urnes en raison du caractère locale de ces élections et du mode de scrutin à deux tours, l’élimination de 150 à 200 conseillers généraux de la majorité dès le premier tour constituerait un sérieux avertissement pour l’UMP.

Conscient du risque de débandade dans ses troupes, Nicolas Sarkozy a d’ailleurs déjà prévenu que ceux qui seraient tentés d’appeler à voter pour « l’extrême droite » au second tour seraient virés de l’UMP. « On virera ceux qui appellent à voter FN ! »

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?