www.national-hebdo.net

Accueil > France > DEFENSE : LA PENSEE UNIQUE FAIT TOMBER UNE TETE DISSIDENTE

Complot …

DEFENSE : LA PENSEE UNIQUE FAIT TOMBER UNE TETE DISSIDENTE

jeudi 12 février 2009, par Michel Dantan

A la suite d’un article dénonciateur intitulé « l’homme qui forme les officiers et déforme l’histoire » (1) paru dans le Point du 4 février sous la plume de Jean Guisnel, Aymeric Chauprade, reconnu pourtant comme l’un des meilleurs spécialistes de la géopolitique, s’est vu brutalement interdit par le Ministre de la Défense Hervé Morin, d’assurer ses cours au Collège interarmées de défense (CID), l’ancienne école militaire. Voici quelques extraits du réquisitoire que l’on pouvait lire sur le site Internet du journal le Point (1) à l’origine de cette affaire : « Chauprade est un géopoliticien qui ne cache pas ses convictions. Directeur de campagne de Philippe de Villiers aux européennes de 2004, en charge de la Revue française de géopolitique, il est très réservé sur l’adhésion de la Turquie à l’Union européenne, et a planché en 2007, parmi d’autres intervenants aux idées affirmées, lors des universités d’été du mouvement Renaissance catholique sur le thème : Le nationalisme est-il un pêché ? Il s’est montré très critique sur le récent livre blanc sur la défense et la sécurité nationale ». Non content de présenter les convictions du géopoliticien français comme s’il s’agissait d’extraits de casier judiciaire, le journaliste termine ainsi la première partie de son réquisitoire : « Logiquement, s’agissant d’un spécialiste de géostratégie, Aymeric Chauprade s’intéresse au monde de l’après 11 septembre, dont il décline les évolutions d’une manière conforme à sa conception politique. Certes c’est son droit. C’est tout juste si l’on se demande s’il est logique que le ministère de la défense confie à un idéologue aux convictions aussi affichées, la chaire de géopolitique du CID », avant d’évoquer le fonds de l’affaire comme suit : « Rappelons que tous les officiers français promis à un encadrement dans les armées, mais aussi de très nombreux officiers étrangers, soit plusieurs centaines de cadres militaires chaque année, suivent son enseignement à l’école militaire à Paris. Or, il se trouve que ce professeur affiche dans son livre une perception pour le moins curieuse des attentats du 11 septembre. Dans son introduction générale qui s’étend sur dix pages, il présente les théories du complot qui foisonnent autour de cet événement comme une « hypothèse qui ne manque pas d’arguments à défaut de forcément convaincre ». Cette « hypothèse » étant en réalité la vision de « ceux qui pensent qu’un complot américano-israélien a été le point de départ d’une guerre américaine contre le reste du monde ». Dés le lendemain de la parution de l’article, la sentence tombe, immédiatement exécutoire. Le Ministre en personne démet de ses fonctions l’enseignant aux opinions manifestement trop éloignées du moule idéologique par lequel les futurs cadres de l’armée française doivent désormais passés s’ils veulent faire carrière. Le Ministre s’en expliquera le jour même en évoquant le passage de 11 pages qu’Aymeric Chauprade a consacré aux évènements du 11 septembre dans son dernier ouvrage paru le 23 janvier dernier « chronique du Choc des civilisations », qu’il a jugé insupportable et qui aurait motivé sa décision. Jean Guisnel rapporte les propos d’Hervé Morin comme suit sur le site du Point : « J’ai découvert un texte au travers duquel passent des relents inacceptables. Sur onze pages on nous parle d’un complot israelo-américain imaginaire visant à la conquête du monde. Quand j’ai appris cela mardi soir j’ai donné pour consigne au général Desportes, le Directeur du Collège interarmées de défense de ne pas conserver ce monsieur Chauprade dans son corps enseignant » (2)

Les néo conservateurs français

L’intéressé n’a évidemment pas tardé à réagir. C’est d’abord au blog de Dominique Merchet Libération/Secret Défense, le premier à l’avoir interrogé, qu’il confie sa stupeur et sa colère à la nouvelle de son limogeage, « On me coupe la tête. Je n’ai eu aucun contact avec le cabinet du Ministre, qui n’a pas cherche à m’entendre avant de prendre cette décision à la suite de la parution d’un seul article …Je présente la thèse du (complot américano-israélien) certes de manière avantageuse, mais sans la faire la mienne. Je souhaitais mettre en opposition deux façons de voir le monde, sachant que la moitié de l’humanité pense que l’attentat du 11 septembre sont le fruit d’un tel complot » et non l’œuvre des islamistes d’Al-qaïda » (3) Mercredi soir 11 février, sur Radio Courtoisie, au cours de l’émission d’Emmanuel Ratier, le journal de la Résistance, Aymeric Chauprade s’expliquera plus longuement sur cette affaire. A la fois serein et combatif, le géopoliticien a très clairement exprimé son intention de se pourvoir en justice pour faire litière des accusations portées contre lui. Contre le Ministre de la Défense d’abord qu’il s’est dit décidé à attaquer sur des « points précis » contre le journal également. Au cours de cet entretien de plus d’une demi heure, l’enseignant a réaffirmé qu’il ne faisait pas siennes les théories qui remettaient en cause la version officielle des attentats du 11 septembre. Mais se trouvant à l’origine du virage stratégique amorcé depuis par la politique étrangère américaine dans le monde, il était normal d’en évoquer tous les aspects, sans éluder ceux qui faisaient débat aux Etats-Unis mêmes, plutôt que de les passer sous silence comme le souhaiteraient certains ici en France. Aymeric Chauprade s’en est pris notamment au clan des néo conservateurs français, qui alignés sur les positions de la politique américaine dans le monde se chargeraient de « nettoyer le système militaire français d’opinions contraires ». Avec l’aval « de gens dans l’état major et le haut commandement en contact avec de hauts militaires américains ». Or on est bien là au cœur de la question soulevée par le cas Chauprade dont les commentaires sur le 11 septembre n’ont en fait été qu’un prétexte pour se débarrasser d’un empêcheur de tourner en rond dans le meilleur des mondes de la politique euro atlantiste du pouvoir. Peut-on aujourd’hui en France avoir une réflexion autonome en matière de défense nationale qui ne prenne en compte que les intérêts de la France ? Autrement dit, peut-on encore se faire de l’avenir du monde une idée différente de celle que veulent imposer les Etats-Unis à leurs alliés, en dépit des changements qui depuis l’avènement de Poutine en Russie et l’ascension économique de la Chine, ont constitué, entre autres, des bouleversements qui ont changé la donne dans le monde ? La réponse est non, car si on ne censure pas encore les livres qui défendent des points de vue jugés anticonformistes par ceux qui ne voient pour l’Europe et la France d’autre avenir qu’arrimé au char de l’Amérique, on les limoge. Dans un texte publié sur le site Internet de La Tribune, intitulé « Obama pourra t-il empêcher la fin de l’Amérique-monde » (4) l’auteur de « Chronique du choc des civilisations » (5) a mi en évidence le défi majeur devant lequel l’Amérique se retrouvait à l’aube de ce nouveau siècle qui s’annonçait crépusculaire pour ses ambitions planétaires, et suggéré la manière dont elle pourrait envisager de le relever dans le futur : « Mais alors, si l’Amérique ne rompt pas avec le programme des pères fondateurs, que peut-elle faire pour endiguer ses déclins économique et géopolitique ? Le problème est plus simple qu’il n’y paraît : l’unipolarité ne semble plus possible à court terme, et la multipolarité signifie quant à elle la mort de l’Amérique monde ; Washington voudra donc revenir à la bipolarité, comme durant la guerre froide ». C’est aussi cela qui lui aura sans doute été reproché.

La chasse aux sorcières aurait commencé

Au cours de son entretient avec Emmanuel Ratier, Aymeric Chauprade a reconnu que ses convictions d’homme de droite n’étaient pas totalement étrangères à son limogeage non plus. Affirmant qu’il n’avait jamais été directeur de la campagne de Philippe de Villiers, contrairement aux assertions du journaliste du site du Point, l’enseignant s’est revendiqué sans complexe de la Droite Nationale et européenne, mais affirmé aussi n’avoir jamais fait, selon son expression, de prosélytisme pendant ses cours. Aymeric Chauprade s’est dit victime d’une « chasse aux sorcières » qui au sein de l’institution militaire viserait déjà plusieurs personnes. « Je m’attendais à un coup depuis longtemps ». Des charrettes comme aux heures de la terreur commenceraient à se remplir. Pour éviter qu’elles ne débordent, le géopoliticien a invité les militaires qui seraient tentés de le soutenir, à observer un silence prudent afin de ne pas s’exposer à des représailles. Ses déplacements prévus à l’étranger ont bien sûr été annulés. Quant au général Vincent Desportes, son supérieur hiérarchique, ancien attaché des forces terrestres prés de l’Ambassade de France à Washington de 2000 à 2003, chargé d’exécuter la sentence ministérielle, celui-ci a déclaré à propos de Chauprade : « Il n’a jamais fait de prosélytisme dans ses cours, n’a jamais exprimé sa vision du monde, mais en faisant état de ses fonctions au CID dans ses livres, il engage l’institution militaire avec des thèses qui ne sont pas les nôtres » et s’est dit « intellectuellement en opposition avec les thèses défendues par Chauprade, qui sont assez peu recevables » (3). Aymeric Chauprade en concluant son intervention sur Radio Courtoisie a dit se sentir dans « un pays bien peu démocratique », et prévenu qu’il attaquerait ses adversaires « sur le terrain de la discrimination ».

(1) http://www.lepoint.fr/actualités-monde:chauprade

(2) http://www.lepoint.fr/actualités-monde:chauprade

(3) http://www.secretdefense.blogs.liberation.fr/defense/2009/02/un-enseignant...

(4) http://www.latribune.fr/opinions/20090204trib000339467/obama-po...

(5) « Chronique du choc des civilisations » (Editions chroniques).

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.