www.national-hebdo.net

Accueil > Politique > « DÉFRONTISATION » ET « DEGOLLNISATION » SONT LES DEUX MAMELLES DU FN « LIGHT (...)

Exécutrice woman…

« DÉFRONTISATION » ET « DEGOLLNISATION » SONT LES DEUX MAMELLES DU FN « LIGHT »

mardi 31 mai 2011, par Pierre Picace

Dans son édition du 2 mai 2011, sous la plume de Christophe Forcari Libération évoquait les tensions qui continuent d’agiter le Front national.
Epinglé notamment dans l’article, Steeve Briois, le nouveau secrétaire général du FN et ex félon de 1998 . Selon le journaliste de Libé celui ci commencerait (mais il n’est pas le seul parait-il…) à énerver « grave » une partie de l’appareil frontiste et notamment les soutiens les plus anciens de Marine Le Pen et le journal de citer le cas de Guillaume Vouzellaud un fidèle d’entre les fidèles de la fille du chef démissionnant de ses fonctions de responsable du développement numérique après avoir reçu « «  un courrier dur, très dur pour ne pas dire incompréhensible » de Steeve Briois l’accusant de ne pas remplir ses fonctions ». Autre motif de grogne pour un autre cadre du parti frontiste, « depuis l’affaire Gabriac, on a l’impression que c’est la presse ou le buzz sur internet qui dicte sa loi au parti en matière d’exclusion de militants, dès qu’une photo ou qu’un blog jugé litigieux par nos adversaires est cité , le coupable est de facto traduit devant le conseil de discipline…où va t-on, comme ça ? »

Dans le même temps, la nouvelle direction du Front national poursuit son œuvre de « défrontisation » et de « dégollnisation » active.

Le conseil de discipline, rebaptisé pudiquement « commission de conciliation » devrait se réunir à nouveau très prochainement (le 16 juin, selon nos informations) pour trancher sur l’avenir au FN d’un proche de Bruno Gollnisch, Yvan Benedetti [1] [2]. Elu en Rhône-Alpes, Yvan Benedetti était également le « coordinateur national » de la campagne de Bruno Gollnisch lors des primaires du FN pour désigner le successeur de Jean-Marie Le Pen.
Durant la campagne, il avait été durement dénoncé par les partisans de Marine Le Pen comme étant proche du mouvement de Pierre Sidos, l’Œuvre française [3][[DES “GOLLNISCHIENS” DEVANT LA COMMISSION DE DISCIPLINE DU FN]] . Son exclusion si elle devait être prononcée marquerait clairement la volonté de la nouvelle direction du Front national de faire le vide autour de l’ancien dauphin de Jean-Marie Le Pen.

Déjà, le 17 avril dernier la « commission de conciliation » avait fait comparaître dix-sept militants dont quinze étaient réputés proches de Bruno Gollnisch. Sur les quinze, treize d’entre eux ont été déjà exclus le sort des deux autres restant à ce jour en suspend.


[1Benedetti n’est pas le seul à comparaître ce jour là mais son cas nous a semblé le plus emblématique de par sa proximité avec Bruno Gollnisch…. Bien que… puisque va également comparaître une adhérente, femme d’un militant qui est lui-même passé dans la charrette du 17 avril…

[2Benedetti est notamment convoqué devant la commission de discipline pour avoir assisté de loin au 2 défilés du 8 mai en l’honneur de Jeanne d’Arc et pour avoir communiqué avec la presse sans autorisation de la direction du FN…

[3Une proximité qui lui a valu de comparaître une première fois devant la commission de discipline.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?