Accueil > Etranger > DES AGITATEURS PERTURBENT LE VENDREDI SAINT A SEVILLE

DES AGITATEURS PERTURBENT LE VENDREDI SAINT A SEVILLE

samedi 15 avril 2017, par Michel Dantan

D’après les autorités ce sont des voyous qui auraient provoqués les scènes de panique qui se sont emparées de la foule massée le long des cortèges des pénitents de Séville ce Vendredi Saint dés quatre heures du matin. Des voyous, manifestement animés de sentiments anti catholiques et qui savaient que dans un contexte marqué par la hantise du terrorisme il suffirait pour troubler le bon déroulement des cérémonies de déclencher par des actes de vandalisme des réactions de frayeur dans la foule. Or c’est bien ce qui s’est produit ce vendredi lorsque des énergumènes sur le passage de la procession s’en prenant violemment aux rideaux baissés des magasins et au mobilier urbain au cri d’Allah est grand et Gora ETA, ont provoqué d’incontrôlables bousculades au milieu de la foule qui prise de panique s’est égayée dans tous les sens. Une personne décédée des suites d’un malaise cardiaque, une centaine de spectateurs dont dix sept hospitalisés en raison de fractures provoquées par les chocs entre spectateurs, le bilan de ces graves incidents s’il n’est pas à mettre sur le compte du terrorisme, n’en est pas moins à imputer à la montée en puissance du mouvement de christianophobie qui depuis quelques années se répand en Espagne.

Sources : la presse régionale espagnole.