Accueil > Politique > DIFFAMATION : PEINES AGGRAVÉES POUR LA NOUVELLE PRÉSIDENTE DU FN ET SON (...)

DIFFAMATION : PEINES AGGRAVÉES POUR LA NOUVELLE PRÉSIDENTE DU FN ET SON LIEUTENANT LOUIS ALIOT

vendredi 28 janvier 2011, par Pierre Picace

Condamnés en première instance par le tribunal de Nanterre pour diffamation, envers un ancien cadre du Front national Christian Baeckeroot, Marine Le Pen et Louis Aliot ont vu leurs condamnations singulièrement aggravées par la cour d’appel de Versailles.

L’affaire remonte à octobre 2008, Louis Aliot, alors secrétaire général du Front national avait accusé M. Baeckeroot d’avoir gravement injurié un autre cadre du mouvement de Jean-Marie Le Pen, Roger Holeindre [1], qualifié de « merde », d’« ordure » et de « salopard » selon le communiqué publié sur un site internet proche du FN Nations Presse info.
Une accusation reprise par Marine Le Pen dans une lettre ouverte à Carl Lang, lui aussi en désaccord avec la fille du président du FN.

M. Baeckeroot qui a toujours nié avoir proféré ces injures avait alors déposé une plainte pour diffamation auprès du parquet de Nanterre contre Marine Le Pen et Louis Aliot.

Marine Le Pen et Louis Aliot avaient été condamnés à 1500 euros d’amende avec sursis et à verser solidairement au plaignant la somme de 1000 euros et au titre de l’article 475-1 du CPP la somme de 500 euros chacun.

La nouvelle présidente du FN, Marine le Pen et Louis Aliot avaient alors décidé de faire appel de ces condamnations.

La cour d’appel de Versailles a donc tranché en confirmant et en les aggravant les peines des deux dirigeants du Front national. Les dommages et intérêts passant de 1000 à 5000 euros et les frais de justice de 1500 à 4500 euros. La cour les a également condamné à publier pendant un mois sur le site NPI et dans trois numéros de la déclinaison écrite du site NPImag les attendus du jugement.

Monsieur Baeckeroot qui est aujourd’hui membre dirigeant du Parti de la France de M. Carl Lang s’est déclaré satisfait de cette décision de justice…


[1Ironie de l’histoire Roger Holeindre, membre historique du Front national a quitté le mouvement, que présidait depuis 1972 Jean-Marie Le Pen, le jour où sa fille lui succédait.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?