www.national-hebdo.net

Accueil > Politique > L’ISLAM SOLUBLE DANS LA REPUBLIQUE POUR MARINE LE PEN

L’ISLAM SOLUBLE DANS LA REPUBLIQUE POUR MARINE LE PEN

jeudi 15 septembre 2016, par Michel Dantan

Dimanche dernier au cours de l’émission « Vie politique » sur TF1, Marine Le Pen interrogée par le journaliste Gilles Bouleau sur la question de savoir si l’Islam était compatible avec la République, a répondu « Oui, un Islam tel que nous l’avons connu, laïcisé par les Lumières comme les autres religions ». Or quoiqu’en dise Marine Le Pen, cette vision d’un islam qui serait entré dans le XXe siècle en passant par la porte de celui des Lumières n’est qu’une vue de l’esprit et n’a jamais correspondu à une quelconque réalité. Confondre le mode de vie qui fut jusqu’à l’avènement du regroupement familial des années 70 celui des travailleurs immigrés auxquels Marine Le Pen semble se référer, avec celui que cherchent à mettre en œuvre aujourd’hui ceux qui forment désormais une communauté de plusieurs millions de personnes, a de quoi faire douter des capacités de la candidate à l’Elysée à prendre la mesure exacte du danger de dissolution que l’islam fait désormais peser sur l’avenir de notre société. Plutôt que de faire des concessions aux chiens de garde du politiquement correct, histoire de polir toujours un peu plus son image de présidentiable, Marine Le Pen serait bien avisée de se pencher avec plus de détermination sur une question que nos compatriotes sont de plus en plus nombreux à percevoir comme une véritable menace pour leur identité. Un Islam laïcisé autrement dit qui tournerait le dos à la charia pour s’astreindre au respect des droits de l’homme, ne serait plus l’Islam.