www.national-hebdo.net

Accueil > Politique > LA « COM » FROUFROUTANTE DE MARINE LE PEN

Rose fluo…

LA « COM » FROUFROUTANTE DE MARINE LE PEN

mercredi 13 mai 2009, par Pierre Picace

Décidément la « stratégie » du Front national déçoit même ceux [1]
qui ont soutenu et cru au renouveau incarné par Marine Le Pen.
Dernier exemple en date, celui de Philippe Olivier. Longtemps présenté comme l’un des conseillers occultes de Marine Le Pen, Philippe Olivier ou plutôt, Alain Carer, puisque c’est sous ce pseudonyme qu’il a signé sur le site d’Altermédia une analyse des errements idéologiques de la droite nationale.
Errements ou absence d’idéologie d’une génération qui n’entrevoit la politique que comme un produit marketing.

« Côté électoral, de navrantes campagnes de recyclage des déchets idéologiques de la IIIème République démontrent la vacuité d’un message politique désespérant de platitudes, que même le ressassement n’arrive plus à rendre crédible. Une « com » froufroutante, à destination des bobos qui peuplent les rédactions, tient lieu d’action ; l’usage inconsidéré à des références incongrues ou approximatives sur fond rose fluo brouille le positionnement ; le « bon mot » remplace le concept ; la ligne politique oscille en fonction de l’humeur passagère ; les coups -parfois mauvais- font office de stratégie en interne comme en externe, avec pour but ultime et misérable de préserver quelques situations. »

Une réflexion qui rejoint, celle posée par M. Lang et ses amis il y a quelques mois et qui pose la question du devenir non seulement, du FN mais aussi de la droite nationale.

Voir aussi : LA REVANCHE DES EXCLUS DU MNR

FN : TOUT VA TRES BIEN, MADAME LA MARQUISE …

http://fr.altermedia.info/


[1En 2008, Olivier Carer appelait à un rassemblement des nationaux autour de Marine Le Pen en laquelle il pensait avoir trouvé « Les qualités du présidentiable »
« Parmi les éminentes personnalités que comptent nos rangs et qui postulent pour cette exigeante mission, Marine Le Pen apparaît la seule à réunir ces exigeants critères : fille de Jean-Marie Le Pen, elle porte un nom prestigieux qui lui assure une légitimité incontestable aux yeux du grand public en lui garantissant un taux de notoriété -déterminant dans une société de communication- de 100%. Les innombrables prestations médiatiques ont prouvé son attachement aux idées nationales. Grâce à sa personnalité propre, elle est parvenue à se faire un prénom et même à s’approprier le prénom de « Marine ». Ses qualités médiatiques indiscutables en font la porte parole la plus valorisante pour nos idées ; son profil de jeune femme correspond à la demande de renouvellement et de modernité exigée par l’électorat ; son ouverture d’esprit et sa volonté de rassemblement permettent d’envisager enfin la nécessaire réconciliation de la famille nationale ; est-il besoin de préciser qu’elle est la seule qui puisse raisonnablement recueillir les 500 parrainages obligatoires. »

Messages

  • Philippe Olivier a un gros problème car visiblement ce pauvre type zozotant ne sait toujours pas où il en est. Il quitte le FN pour le MNR, puis il quitte le MNR pour rejoindre Marine et donc le FN et aujourd’hui il critique à nouveau Marine.
    Simple question : Philippe Olivier ne s’est-il pas trompé UNE seule fois ? Si oui, c’était quand ?

  • Ne vous êtes vous pas demandé les raisons du parcours atypique de ce militant ?

    Imaginez qu’il ait toujours été sur la même longueur d’onde idéologique qui est, comme beaucoup d’entre nous, la défense de notre culture, de notre peuple et de notre pays. Désireux de protéger effectivement ces valeurs, avec une action politique, afin de changer le cours dramatique des choses, il se serait logiquement tourné, en premier lieu, vers le Front National car ce parti apparaissait, dans les années 80 un vrai parti à contre-courant et capable d’endiguer notre terrible déclin.

    Malheureusement les frasques d’un Lepen paranoïaque, avide, et qui refusait de prendre le pouvoir pour diverses raisons (on peut supposer sa peur des responsabilités ou de quitter son rôle de contestataire de service, ou sa corruption éventuelle etc) l’ont probablement dégoûté. Que faire quand le combat politique et le corps militant sont efficaces mais que le chef se révèle médiocre et incompétent ? Peut être que cela pousse à changer de chef. Mais pour qui ?

    En 1998 la scission est peut être une occasion de militer pour un chef qui voudra (et prendra) le pouvoir pour nous sauver. Mégret est un requin politique, ce n’est pas étonnant que nombre de cadre l’ait suivi et ait cru qu’il pouvait endosser la responsabilité d’être « chef ». Malheureusement pour nous, Mégret avait l’ambition d’un chef, mais était loin d’en avoir la carrure, ce qui fait qu’il a bien vite été abandonné.

    Les années passèrent et la situation se fait chaque jour plus désastreuse pour notre identité, notre sécurité et toutes nos nobles aspirations. Le vieux borgne a pris de la bouteille et commence enfin à se déraciner (très) petit à petit de son siège qui occupe la « niche politique » de la droite nationale. Peut être que certains dépités par les exactions de leur propre famille politique et qui s’étaient tu pendant des années ont vu là un nouvel espoir de salvation (ou plutot une encore plus terrible nécéssité avec les méfaits de Sarközy). C’est ainsi que certains ont cherché un nouveau chef digne de nous représenter et certains se sont tournés vers Marine. C’est vrai qu’elle a la grande gueule qu’il faut, la popularité médiatique et quelques avantages, mais elle est systématiquement à la ramasse et semble à peine comprendre ce qu’elle dit. En fait, le seul moment où on l’a vu crédible c’était quand Philippe Olivier lui machait le travail, pas étonnant qu’elle ait été elle aussi lachée.

    Nous sommes tout un éléctorat et corps militant potentiel à avoir suivi à peu près le même raisonnement que ce militant (si ce n’est que moi, personnellement, je n’ai jamais cru à la capacité de Marine à nous représenter). Et puis il suffit de comprendre la teneur des articles d’Olivier [et pas Alain] Carer sur Altermedia pour se rendre compte de la justesse et de la puissance de ce militant avec qui il faudra assurément compter si nous arrivons à mener un ultime combat politique avant notre disparition complète...

    Voir en ligne : http://fr.altermedia.info/

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.