www.national-hebdo.net

Accueil > Politique > ÇA VA MIEUX ! > LA LYBIE AU COEUR DE L’IMMIGRATION SAUVAGE VERS L’ITALIE

LA LYBIE AU COEUR DE L’IMMIGRATION SAUVAGE VERS L’ITALIE

jeudi 10 avril 2014, par Michel Dantan

Les vagues d’immigrés clandestins qui déferlent vers les côtes de Sicile en provenance de celles d’Afrique du Nord atteignent aujourd’hui de telles proportions que les autorités italiennes se déclarent désormais incapables d’y faire face. Tandis que 4000 immigrés clandestins dispersés sur des dizaines d’embarcations de fortune ont été recueillis par la marine italienne au cours de ces deux derniers jours, le ministre italien de l’intérieur, vient d’annoncer que 300 et 361 immigrés africains répartis à bords de deux vieux rafiots en perdition en mer Méditerranée sont actuellement en cours de sauvetage. A en croire le Ministre italien, ces chiffres ne sont qu’une avant première des déferlements annoncés ces prochains mois. Le quotidien « La Republica » qui à ce sujet s’est procuré des informations auprès des services de renseignements italiens, affirme qu’au moins ½ millions de candidats à l’exile attendent en Lybie de pouvoir aborder les côtes siciliennes à partir des centres de regroupements installés aux alentours des villes de Benghazi, Tripoli et Mistrata. De véritables bases de départs, contrôlées par des bandes puissamment armées, où s’entassent des africains sub sahariens ou d’origine centre africaine fuyant les conflits qui ravagent leurs pays. Syriens, érythréens, libyens, éthiopiens, maliens ou nigérians, ces immigrés qui se comptent par dizaines de milliers transitent d’abord par les oasis de Koufra et de Sebha, avant de gagner la côte libyenne, la porte de sortie du continent africain avant leur périple en mer. Qu’en pensent BHL et Sarkozy, dont la part de responsabilité dans le chaos qui depuis deux ans ravage la Lybie n’est plus à démontrer ? Pas grand-chose sans doute, le premier s’en moquant probablement comme de sa première chemise blanche, immaculée comme la pureté de ses bonnes intentions, le second comme du premier euro des 2 milliards dépensés sur le dos des français pour bombarder la Lybie.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.