Accueil > Politique > LA PHRASE DU JOUR

La pelle du 1er mai…

LA PHRASE DU JOUR

jeudi 5 mai 2016, par Léon Smare

Rapportée par Le Parisien, elle est d’un cadre anonyme du parti néo-frontiste qui gravite dans l’entourage de Florian Philippot et Sebastien Chenu.
Sur les gaîtés promises à la « vieille garde » par les caciques du parti : « l’idée, c’est de les enterrer vivants… »

Voilà qui donne raison à Jean-Marie Le Pen, quand il parle de fossoyeurs pour désigner la nouvelle direction de son parti.

Messages

  • Cette phrase prend tout son sens, si l’on veut bien se souvenir que Bruno Gollnisch et Marie Christine Arnautu avaient déjà été écartés en Mai 2015, pour l’une, de la commission d’investiture et pour l’autre de la commission des conflits.
    A l’époque l’entourage de Marine Le Pen, avait justifié ces évictions déguisées comme un renouvellement mécanique faisant suite au congrès de Lyon « Après un congrès, il y a un renouvellement des instances, c’est normal. Il y a des gens qui entrent et d’autres qui sortent » et non comme une sanction pour s’être opposés à l’exclusion de Jean-Marie Le Pen.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.