www.national-hebdo.net

Accueil > Politique > LE FN INFILTRÉ PAR LE PARTI DES TRAVAILLEURS !

Entrisme…

LE FN INFILTRÉ PAR LE PARTI DES TRAVAILLEURS !

mercredi 1er avril 2009, par Pierre Picace

Suite à la discrète mise sur la touche du secrétaire départemental de l’Eure Bernard Touchagues, nous avions écrit sur la foi du CV publié par le site de campagne de Marine Le Pen, que la nouvelle secrétaire départementale, était psychothérapeute et qu’elle s’occupait d’œuvres caritatives.
En fait, nos informations, pourtant puisées à la meilleure source, étaient fausses. Chrystelle Rot (voir le don d’ubiquité) de son nom de jeune fille est hôtesse de l’air chez Air France ou elle a participé à la création de la section PNC du syndicat SUD dont elle a été déléguée syndicale ou tout au moins c’est ainsi qu’elle signe l’appel à la reconstruction d’un « authentique parti ouvrier » lancé par François Schivardi et Daniel Gluckstein lors des élections présidentielles de 2007.
« Déçue » par les résultats de Schivardi et du Parti des travailleurs, Chrystelle Rot ou Saulière prendra sa carte du FN sur les conseils de son futur époux avant de la renvoyer quelques mois plus tard, pour finalement ré-adherer début 2008.
Elle sera candidate FN, aux élections cantonales de 2008 sous le nom cette fois de Chrystelle Laboüere où elle réalisera le score de 8.40% en présence de 3 candidats.

Décidément la stratégie du Front national est déconcertante, après avoir spolié le parti socialiste de ses icônes, voilà maintenant, qu’il espère vampiriser le Parti des Travailleurs.


Voir en ligne : La première interview de Chrystelle Rot sur le site de Nation Presse Info.

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.