www.national-hebdo.net

Accueil > France > LE MAILLOT QUI FAIT DES VAGUES

Testing…

LE MAILLOT QUI FAIT DES VAGUES

jeudi 13 août 2009, par Axel Richter

Nouvelle « affaire » de vêture islamique. Cette fois ci, c’est de costume de bain dont il s’agit. Aujourd’hui/Le Parisien dans son édition de mercredi nous apprend qu’une jeune femme (fraîchement convertie à l’islam, encore une…) avait dans l’intention de porter plainte pour discrimination après que la direction de la piscine municipale d’Emerainville (Seine et Marne) lui ait interdit l’accès au bassin dans lequel « Carole » souhaitait patauger en Burkini (contraction des mots burqa et bikini, sic.)

Aujourd’hui/Le Parisien, nous fait la description de ce nouvel accoutrement : « Ça ressemble d’avantage à un jogging qu’à un maillot une pièce. Composé d’un pantalon, qui couvre les chevilles, il est recouvert par une tunique assez longue et non moulante qui comprend un bonnet et une sorte de capuche que les musulmanes appellent voile. »

Autorisée une première fois à étrenner son costume de bain sous l’œil ébaubi d’autres baigneurs, la direction a finalement fait machine arrière en arguant du règlement concernant l’hygiène ( la baignade en caleçon est interdite dans les piscines) pour lui interdire l’accès.

La jeune femme qui n’est pas naïve reconnaît que son « testing » « pouvait choquer », « surtout en France », mais elle n’en est pas moins décidée à saisir la justice. « Pour moi, dit-elle, c’est tout simplement de la ségrégation. Je me battrai pour faire avancer les choses » n’excluant pas de quitter la France (à la nage ?), si elle n’obtenait pas gain de cause.

Interrogé par le même journal, le député communiste André Gérin, voit dans la démarche « une provocation militante » et il s’attend à d’autres actions « dans tous les domaines de la société » de la part des fondamentalistes.

Si les craintes du député sont probablement fondées, on peut dans le même temps s’étonner des « efforts » de la République pour installer l’islam en France. Comme cette lubie de la ville de Paris de financer à hauteur d’environ 20 millions d’euros un institut des cultures d’islam dans le XVIIIe arrondissement, alors qu’il existe déjà, le dispendieux Institut du Monde Arabe ? Une partie de la réponse gît (comme la laïcité sans doute) sur le site de la Mairie de Paris : « Il (l’institut, ndlr) ambitionne simultanément d’apporter des solutions aux tensions de voisinage, d’être un établissement faisant la fierté de son quartier et de contribuer au rayonnement international de Paris (sic.). »

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.