www.national-hebdo.net

Accueil > Politique > LE RASSEMBLEMENT NATIONAL A-T-IL UN AVENIR ?

LE RASSEMBLEMENT NATIONAL A-T-IL UN AVENIR ?

samedi 2 juin 2018, par Pierre Picace

Marine Le Pen a tourné le chapitre Front national pour ouvrir celui du Rassemblement national. Le mot front faisait peur ! Trop guerrier aux yeux de Mme Le Pen. Evidement rassemblement, c’est plus pastorale, voire moutonnier. Cette nouvelle appellation suffira-t-elle à attirer le chaland ? Trop tôt pour le dire, mais ce qui est sûr c’est qu’elle ne suffit manifestement pas pour le retenir. Dernier exemple en date le député européen Bernard Monot qui trouve l’herbe plus verte dans le pré de Dupont-Aignan. Ce même Dupont-Aignan qui vient de signifier rudement à Marine Le Pen une fin de non recevoir à sa proposition de liste commune pour les prochaines élections européennes. Crédité de 6 et 7% dans des sondages le président de Debout La France pourrait également annoncer dimanche la présence sur sa liste des ex députés Thierry Mariani et Jean-Frédéric Poisson, que de son côté la patronne du défunt FN espère ramener dans ses filets pour donner du crédit à son rassemblement. Si ces rumeurs se confirmaient, ce serait un nouveau coup dur pour Mme Le Pen.
Tout n’est cependant pas perdu, puisque la liste FN/RN arrive en deuxième position derrière la liste LREM avec entre 15 et 19% selon les sondages. Ce qui peut quand même donner à réfléchir…
Autre motif d’incertitude pour l’avenir du RN. Si le chapitre FN est bel et bien tourné, le chapitre affaires du FN, lui, ne l’est pas et là, ça risque plutôt d’être la débandade…