www.national-hebdo.net

Accueil > France > LES MENACES DE DAECH N’IMPRESSIONNENT PAS LE « MENHIR ».

LES MENACES DE DAECH N’IMPRESSIONNENT PAS LE « MENHIR ».

jeudi 11 février 2016, par Michel Dantan

.
Fêtes de Mardi Gras oblige, Jean Marie Le Pen est apparu le visage recouvert d’un masque de carnaval lors de l’interview qu’il a donné à la chaîne numérique TV LIBERTES, mardi 9 février. Une petite mise en scène facétieuse par laquelle le Pen a voulu montrer aux spectateurs qu’à l’inverse des hommes politiques qui tout au long de l’année faisaient profession de tromperies, c’est à visage découvert que lui affrontait les vicissitudes de la vie politique. « Les hommes politiques sont masqués toute l’année, c’est aujourd’hui qu’ils devraient l’enlever, moi c’est l’inverse ». a déclaré le fondateur du FN. A visage découvert donc et en restant debout, une attitude à laquelle Jean Marie Le Pen entend se conformer le 1er mai prochain à l’occasion du traditionnel défilé en l’honneur de jeanne d’Arc, malgré les menaces de Daech lancées contre les militants du FN qualifiés d’ « idolâtres » dans le 8e numéro de dar Al-Islam l’organe de propagande de l’organisation islamique, et contre le défilé du 1er mai présenté à partir d’ une photo de foule comme « une cible de premier choix ». Des menaces qui évidemment n’ont pas été prises à la légère par les responsables frontistes, mais qui n’ont pas semblé impressionner outre mesure Le Menhir, qui a déclaré au cours de l’interview qu’il appellerait les militants à se joindre à lui le 1er mai pour honorer Jeanne d’Arc, si le parti déclarait forfait. On retiendra aussi de cet interview que jean Marie le Pen a regretté que le FN ne dispose pas d’un journal qui lui permette de diffuser ses idées dans l’opinion.