www.national-hebdo.net

Accueil > France > RETOUR DE CRIMEE : LE DEPUTE JACQUES MYARD S’EXPLIQUE

RETOUR DE CRIMEE : LE DEPUTE JACQUES MYARD S’EXPLIQUE

lundi 27 juillet 2015, par Michel Dantan

COMMUNIQUE DE PRESSE de Jacques MYARD Député de la Nation Maire de Maisons-Laffitte Président du Cercle Nation et République

Le 26 Juillet 2015

A/S : Retour de Crimée, retour de Sébastopol.

A l’initiative de mon collègue Thierry Mariani j’ai effectué avec sept autres députés et un sénateur un voyage en Russie du mercredi 22 Juillet au samedi 25 Juillet 2015, qui nous a permis de nous rendre en Crimée et à Sébastopol .

Nous avons été les invités des autorités russes, ce voyage a fait l’objet d’une déclaration au déontologue de l’Assemblée Nationale conformément au réglement.

Nous avons eu des entretiens avec les responsables suivants :

  • A Moscou, audience avec le Président de la Douma Serguei Narychkine en présence de Léonid Slutsky, président du groupe d’amitié France-Russie et du vice ministre des affaires étrangères Alexis Meshkov.
  • A Simferopol :

audience avec Vladimir Konstantinov Président du Conseil d’Etat de la République de Crimée ( Le Parlement) , en présence de nombreux députés dont le tatar Remzi Ilyassov,

  • audience avec Oleg Belaventsev Plenipotentiaire représentant le Président de la Fédération de Russie, en présence de Sergey Aksyonov Président de la République de Crimée, President du Conseil des Ministres,
  • A Sébastopol :

audience avec le gouverneur S.I. Menyaïlo, en présence du Plenipotentiaire Oleg Belaventsev.

Nous avons visité :

  • Yalta et rencontré de nombreux habitants sur la Promenade de Mer où nous avons eu un accueil enthousiaste en partageant « le pain et le sel » selon la tradition,
  • le palais des Tsars à Livadia siège de la fameuse et funeste conférence de Février 1945,
  • le cimetière français de Sébastopol, le plus grand cimetière militaire français à l’étranger, 45 000 soldats de la guerre de Crimée ( 1854/1855) y sont enterrés. Les autorités locales en avaient effectué l’entretien avant notre arrivée et nous y avons déposé une gerbe en présence des personnalités de la ville.
  • le Panorama de Franz Roubaut, une peinture incroyable de 14 m de hauteur et 115 m de long qui retrace la bataille de Sébastopol de 1854/1855.
  • l’Alliance française de Sébastopol où nous avons remis des livres et où plus de 200 élèves continuent d’apprendre notre langue en dépit des sanctions !

Partout nous avons reçu un accueil chaleureux bien au-delà des convenances officielles et des mots d’ordre, le peuple russe manifeste toujours une profonde amitié pour la France et les Français. C’est une donnée historique qui ne peut pas, qui ne doit pas disparaitre !

Nous avons vu un pays vivant en paix, un pays de Cocagne, dont les autorités respectent notamment la diversité linguistique, le russe , l’ukrainien et le tatar. Un pays qui a des atouts touristiques fantastiques que nos investisseurs ne peuvent ignorer.
Relevons au passage que 150 000 Ukrainiens seraient réfugiés en Crimée en raison de la situation en Ukraine.

ALORS QUELLES SONT LES RAISONS DE NOTRE VISITE ?

Certaines personnes nous ont accusé d’être « Pro russe ». En ce qui me concerne je ne suis ni « Pro russe » ni « Pro américain » mais simplement « Pro français » et réaliste !!!!!

  • Les sanctions contre la Russie pour le retour de la Crimée sont absurdes . Le rattachement en 1954 à l’Ukraine était une décision administrative au sein de l’URSS. La Crimée est russe depuis plus de 2 siècles .
    Depuis 1991 -date de la chute de l’URSS- la population a toujours manifesté sa volonté de rejoindre la Russie , ce qu’elle a exprimé par référendum en 2014.
  • En quoi ce retour à la Russie met en cause nos intérêts et notre sécurité ? En revanche les sanctions contre la Russie et les contre-sanctions de Moscou mettent en péril nos intérêts comme on le constate avec la crise agricole française directement atteinte par les sanctions.
  • En adoptant ces sanctions ou plus exactement en suivant les ultras européens et les Américains, la France s’est laissée entrainer dans une totale impasse dont elle paye aujourd’hui les conséquences.
  • La France s’est laissée enfermer dans un piège, car pour lever les sanctions de l’Union européenne il faut un accord à 28 , ce qui est impossible !

C’est une politique de Gribouille !

Et c’est bien là les raisons de la colère de Laurent Fabius qui ne peut admettre de s’être laissé enfermer dans un tel piège, et il reprend à son compte l’antienne de la violation du droit international de la Russie oubliant le cas du Kosovo. et bien d’autres.....!

Allons nous maintenir des sanctions inefficaces qui ne feront pas changer d’un iota la Russie, puisque comme le reconnait Laurent Fabius lui même on ne fera pas la guerre à la Russie « l’ultima ratio regum » ?

Allons nous maintenir des sanctions pendant 30 ans comme les Américains sur Cuba pour ensuite reconnaitre que c’est un leurre ?

Allons nous poursuivre cette politique à l’égard de la Russie qui pousse Moscou a se tourner vers la Chine et l’Inde en tournant le dos à l’Europe alors que nous avons besoin des Russes pour combattre le terrorisme et trouver des solutions politiques au Proche et au Moyen Orient ?

La Russie est un partenaire incontournable pour la stabilité de l’Europe !

La France doit lever unilatéralement ces sanctions inefficaces et contre-productives . Elle doit retrouver une politique étrangère indépendante conforme à nos intérêts.

Il y a urgence !