Accueil > Politique > ROBERT MENARD VIOLEMMENT AGRESSE PAR DES NERVIS GAUCHISTES

ROBERT MENARD VIOLEMMENT AGRESSE PAR DES NERVIS GAUCHISTES

dimanche 6 mai 2018, par Michel Dantan

Cette fois ils sont passés à l’action.. Robert Ménard, le Maire de Béziers a été récemment victime d’une lâche agression perpétrée par des nervis de gauche et d’extrême gauche alors qu’il se rendait à une réunion publique à Saint André de Gubzac en Gironde pour appeler à l’union des Droites. Ses amis qui l’accompagnaient n’ont pas été épargnés par les coups qui lui ont été portés sans qu’aucun représentant des forces de l’ordre absentes en l’occurrence des lieux ne soit intervenu. Étrange absence en effet si l’on sait que l’attaque s’est déroulée dans un climat de tension extrême entretenu par les appels à s’opposer à la venue du Maire, lancés les jours précédant sa venue par les élus du Parti socialiste local, du Mo Dem et de la République en Marche cités par Robert Ménard sur le site internet de Boulevard Voltaire, unis pour l’occasion dans un même mouvement d’intolérance. Le Maire de Béziers et ses amis ont porté plainte comme il se doit. Reste à savoir si leur action sera suivie d’effets et si un coup d’arrêt sera enfin porté à l’impunité dont jouissent les milices d’extrême gauche. Dans le cas contraire les anti fas et autres excités chargés de terroriser les adversaires de l’idéologie dominante se trouveraient encouragés à poursuivre leurs exactions. En attendant, les réactions indignées de jean Luc Mélenchon comme celle d’ailleurs des principaux leaders de la classe politique se font attendre. S’agissant de l’admirateur du bolivarisme son silence n’étonnera personne, Compte tenu de la gravité de cet évènement, la question est de savoir jusqu’où iront les dangereux idiots utiles du système qui, galvanisé par les appels de ce dernier à la Révolution, se prennent déjà pour des sans culottes.