www.national-hebdo.net

Accueil > Politique > RRRRR !

Monde de brutes…

RRRRR !

lundi 8 mars 2010, par Pierre Picace

La Licra fille de pub.
La décision sera rendue publique lundi en début d’après-midi en ce qui concerne le « litige » qui oppose le président du Front national, Jean-Marie Le Pen à la Licra, au sujet de la campagne d’affichage « Non à l’islamisme ».
Conscient de la publicité qui lui est fait par l’assignation en justice de la Licra, Jean-Marie était présent à l’audience vendredi.

Jean-Marie Le Pen mycologue.
En meeting dimanche à Marseille, Jean-Marie Le Pen a dénoncé « la présence islamiste en France », déclarant que les mosquées « poussent comme des champignons ». « Les minarets sont comme la burqa le symbole de la présence islamiste en France », a soutenu le président du Front national devant un auditoire déjà convaincu.

œil pour œil.
En marge du meeting marseillais, Jean-Marie Le Pen s’en est pris une nouvelle fois à son ennemi intime, Jacques Bompard qui conduit la Ligue du Sud. C’est Le Parisien/Aujourd’hui qui rapporte la scène : Rappelant que Bompard « se réclame du parti séparatiste italien la Ligue du Nord », Le Pen a lancé : « Pour la Ligue du Nord, les nègres, c’est au-dessus de Milan. Par conséquent, dans la philosophie de la Ligue du Nord, Bompard, c’est un bougnoule. »

Dent pour dent.
Sans doute piqué au vif par cette attaque, le site Novopress proche des identitaires qui soutiennent la Ligue du Sud et Jacques Bompard aux élections régionales renvoie consulter sur le site de l’Ina une petite vidéo qui écrivent-ils : « C’est le buzz qui démarre sur la toile, celui à côté duquel il serait dommage de passer sous peine de manquer un de ces petits moments de distraction qui font le sel des campagnes électorales. On y voit Nicolas Bay, tête de liste pour le Front national en Haute-Normandie, dire pis que pendre de Jean-Marie Le Pen, de Marine Le Pen et du Front national ! »

Cent pour cent.
6 ans après, c’est le même Nicolas Bay qui déclare sa flamme à Marine Le Pen dans un entretien donné à l’hebdomadaire Minute en février dernier, en se présentant « 100% pour Marine ». « Je crois disait-il au journaliste que Marine le Pen a davantage les qualités (que Bruno Gollnisch. NDLR) de porte-drapeau politique, électoral et médiatique qui sont nécessaires au FN. Donc comme vous le dites, je suis 100% pour Marine ». Des qualités que Marine Le Pen ne semblait pas posséder en 2004, si l’on en croit Nicolas Bay qui à l’époque était plutôt 100% contre et pas tout contre puisque celui-ci faisait l’article de son « nouvel amour » en vantant « un vide doctrinal sidéral » n’ayant pour seule qualité que « d’être la fille de son père ». Gracieux et sidérant…

Messages

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?