Accueil > Etranger > Saint-Pétersbourg frappée par le terrorisme

Saint-Pétersbourg frappée par le terrorisme

lundi 3 avril 2017, par Pierre Picace

Une explosion meurtrière dans le métro de Saint-Pétersbourg, a fait au moins onze morts et 50 blessés, selon le bilan provisoire établi par les services anti-terroristes. L’explosion aurait été provoquée par un engin déposé dans une rame, qui se serait déclenché au moment où le wagon se trouvait entre les deux stations de Sennaïa Plochtchad et Tekhnologuitcheski Institout.

L’explosion a eu lieu à 14h40 (12h40 en France), a indiqué à la chaîne de télévision Rossiya-24, le porte-parole du Comité anti-terroriste russe, Andreï Prjezdomski. Des enquêteurs se sont rendus sur place pour chercher à déterminer l’origine de l’explosion.
Une deuxième bombe plus puissante, cachée dans un extincteur, a été découverte peu après à la station Vosstania.
La piste terroriste est privilégiée par les enquêteurs qui ont ouvert une instruction en ce sens. Dans un premier temps, deux hommes étaient activement recherchés par les forces de l’ordre, mais selon l’agence russe Interfax qui cite une source proche des enquêteurs, l’attaque serait imputable à un kamikaze. Cette source a indiqué que les autorités ont identifié l’auteur de l’attaque et que le suspect, âgé de 23 ans, est originaire d’Asie centrale. Ses explosifs étaient dissimulés dans un sac à dos.

Les autorités ont annoncé le renforcement des mesures de sécurité dans le métro de Moscou et les aéroports de tout le pays. À Saint-Pétersbourg, l’ensemble des stations de métro ont été fermées et la municipalité a décrété trois jours de deuil.