www.national-hebdo.net

Accueil > Politique > VICTOIRE JURIDIQUE DE JEAN-MARIE LE PEN CONTRE SA FILLE ET SON (...)

VICTOIRE JURIDIQUE DE JEAN-MARIE LE PEN CONTRE SA FILLE ET SON PARTI

jeudi 26 janvier 2017, par Pierre Picace

Dans un communiqué, Jean-Marie Le Pen se félicite d’avoir été confirmé dans sa fonction de président d’honneur du néo-FN (lire ci-dessous.)

"Le recours contre l’exécution provisoire du jugement qui m’a confirmé dans la fonction de président d’honneur du FRONT NATIONAL a été rejeté ce jour par la cour d’appel de Versailles.

Hier déjà, la cour de cassation avait définitivement enterré le soi-disant « congrès postal » qui visait illégalement à me déchoir.

Ces décisions de justice s’imposent sans délai aux dirigeants du parti que j’ai fondé et dirigé durant 40 ans.

Apaisement et rassemblement sont les préalables aux succès électoraux. Il faut maintenant panser les plaies d’une base militante meurtrie et en finir avec l’esprit d’exclusion."

Dans les faits Jean-Marie Le Pen doit être convoqué en qualité de membre de droit dans toutes les instances dirigeantes du parti dirigé par sa fille et Florian Philippot. Il est en droit également de participer aux décisions prises. Et si tel n’était pas le cas, le parti serait dans l’obligation de lui verser 2.000 euros par infraction constatée. Tout cela est bien, à un bémol près ! Le néo-FN a trouvé la parade. La campagne présidentielle ! Aucune des instances du parti ne devraient plus être convoquées jusqu’au printemps… et au prochain congrès qui devrait voir quelques changements dans les statuts du parti. On peut déjà parier que celui de président d’honneur est déjà dans les tuyaux !


Voir en ligne : Le blog de Jean-Marie Le Pen